Sur la rive gauche de la nouvelle vague

Voilà une nouvelle rencontre avec le grand Chris Marker, le créateur de “l´essai filmique”, celui qui donna dès les années 50  la place à la parole, usant de nombreux documents pour illustrer avec une voix off ses propos, ses idées, ses voyages.

Il s´interroge en voyageant ou il voyage en s´interrogeant?

On ne sait pas et puis c´est pas bien important!

On s´interroge aussi nous, tant dis que lui, il nous entraîne déjà en Sibérie, Chine, Russie, Cuba.

On voyage à un rythme détendu au fil des photos comme dans “Si j´avais 4 dromadaires”, plus mouvementé avec la vidéo “Le fond de l´air est rouge”. Il exprime, il exprime plein de choses! On est en colère, on est attendri, on le suit!

Une sorte de docu-fiction personnelle, mais qui paradoxallement fait acte de sa présence que par sa voix, même quand il participe à “Les plages d´Agnès” il apparaît sous forme de chat, son fameux chat…

Chris Marker, on ne sait pas trop à quoi il ressemble,

mais aucun doute il a crée un nouveau genre au croisement du documentaire et de la pensée à voix haute tel un pré anthropologue visuel.

“Si j´avais 4 dromadaires” 1966: http://www.tofu-magazine.net/newVersion/pages/4%20dromadaires.html

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: