Archivos para agosto, 2014

Ouvre les yeux !

Posted in Temas del día on agosto 22, 2014 by marie

Alors que j´arrive à Sète, recevant tel un don du ciel le soleil par la fenêtre, je me demande si mon père m´attendra sur le quai de la gare avec son appareil photo.

Depuis quelques années mon père avait commencé une série de photos de mes arrivées à Sète : gare de bus ou de train, il m´attendait de pied ferme et tirait sur la gâchette dès que je frôlais le sol méditerranéen. Il immortalisait ce moment, preuve à l´appui que je venais bien le voir.

Mais depuis que je m´étais installée à Belfort et qu´il venait lui aussi nous voir, quand je descendais le voir le rituel commençait à disparaître. Il loupait mon arrivée ou avait des problèmes d´appareils. Bon, je ne m´en plaignais guère car j´évitais un rituel parfois un peu embarrassant (mon père utilise le flash !) mais soit, j´avais remarqué le changement.

Plus tard j´avais associé ce changement à un autre : mes nièces ne me mettaient plus à la table des enfants (comme une des leurs) mais à celle des adultes (ceux qui ont un appart, un contrat et une machine à laver).

J´étais donc forcée de réaliser que je perdais l´image de la Marie en vadrouille, sac à dos, insouciante, aventurière… pour une image différente : la Marie stable, valise à roulette, qui cotise… et un peu moins aventurière !

Soucieuse de conserver la première image (celle qui t´aide à dire « j´ai 29 ans, célibataire et sans enfants… pas de problème ! ») et désireuse de répondre à une question intérieure qui commençait à surgir (suis-je encore une aventurière ?) je me mis au défi de partir loin, seule, sans plan… à l´aventure quoi !

Et comme le temps qui passe, tout se répète, tic tac tic tac, je suis repartie à 0. J´ai vécu le doute au moment de cliquer sur « confirmer votre vol », l´impatience à l´aéroport, l´euphorie à l´arrivée puis au fil des heures, des jours… j´ai senti un truc génial. Un sentiment, une sensation, une réponse, plein de réponses… une sorte de paix.

Alors oui il y en a qui trouvent la paix en méditant, moi j´y suis jamais arrivée, ça m´emmerde ! Du coup ça me coûte un peu plus cher… mais ce qui me rend heureuse, vraiment heureuse c´est d´observer comment vit le monde. Par chance le monde il vit partout, pas besoin de traverser un océan tous les jours pour s´en rendre compte. L´important c´est de garder les yeux bien ouverts, même si le paysage n´est pas toujours des plus exotiques, quand on est aventurière de la vie, on doit l´être partout, un point c´est tout !

Satisfaite je concluais ce questionnement tout en me remémorant « ouvre les yeux, je t´emmène en voyage sur un nuage » (dixit Bambi Cruz) et le train arrivait en gare. Je suis descendue et là surprise ! « Clic, clic » mon père muni de son iphone 5 ne m´avait pas loupé !

 

 

 

Mexico: à la vie à la mort!

Posted in Fotos / Photos on agosto 21, 2014 by marie