Mik mik mik mik

Mais qu’est ce que cela peut bien vouloir dire ?

Mik ? mik mik ? J’ai beau cherché sur mon ami google, je ne trouve pas et cet air me fait l’effet d’un parfum…

souk souk souk… cette voix est hypnotisante, ces percus tellement entrainantes et ce violon bordel je pars avec !

Les bras s’ouvrent, l’envie soudaine de danser, tiens, comme avant.

Mais avant quoi ? Avec que l’hiver ne passe, à l’époque des anciens printemps où l’insouciance me faisait savourer la vie tel un bonbon. Ce bon temps où je ne me posais pas de questions, ce bon temps du non temps…

Et maintenant c’est un autre temps. Il est temps d’ouvrir les fenêtres à ce printemps qui s’impatiente là dehors. S’ouvrir, déployer ses ailes et voler.

Que ces courts instants de vol sont agréables, ces minutes, heures, journées où seul le plaisir du soleil et une bonne musique en marchant nous remplit le cœur d’une joie de vivre qui nous la fourrait bouffer cette chienne de vie.

Et oui elle n’est plus douce comme un agneau, elle a parfois sale goût même. Mais putain en ouvrant parfois un œil, une oreille… on s’en sort pas mal.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: