Archivo para octubre, 2016

Bijoux du cinéma d’animation

Posted in Sin categoría on octubre 14, 2016 by marie

Récemment en déplacement pour les Rencontres Nationales Ecole et Cinéma, j’ai eu la chance d’assister à plusieurs rencontres autour du cinéma d’animation.
En effet cette année, 3 beaux films d’animation français sortent en salles et nous avons eu le plaisir de rencontrer les réalisateurs.
Il s’agit de Jean-François Laguionie (un vieux de la vieille “Le tableau” et bien d’autres) qui signe le très touchant “Louise en hiver”, film sur la vieillesse, le souvenir, la solitude…
Il y avait aussi l’adaptation troublante d’un conte par Sébastien Laudenbach avec “La jeune fille sans mains”, un film au trait envoûtant, un peu rude pour les enfants (plutôt à partir de collège) mais avec un univers très talentueux.
Enfin le formidable “Ma vie de courgette” de Claude Barras, un film en stop-motion sur les enfants placés, osé, poignant, beau.
Pour ces films en sortie ces prochains mois, ils sont évidemment à découvrir sur grand écran et pour plus de découvertes, je vous invite à jeter un coup d’œil sur ces courts en branchant évidemment le vidéo-proj même si Youtube n’est pas toujours à la hauteur…

“La joie de vivre”, 1934
Petite pépite, fluide, vive la vie, le printemps, la danse, les poteux électriques et les fleurs de champs!!

Pub pour Philips de George Pal, 1938
Animation dans le moindre détail (voir expression des visages!)

“Journal” de Sébastien Laudenbach, 1996
Partons sur le tracé poétique de Sébastien (“La jeune fille sans mains”) dans ce court-métrage qui n’est autre que son journal, ses amours, ses emmerdes, la vie, simplement. Un découpage qui fonctionne parfaitement, une animation qui se laisse suivre volontiers.

“Le 1er dimanche d’août” de Florence Miailhe, 2000
Impossible de trouver l’intégralité du court sur le net mais une belle claque visuelle ! Univers fou de couleurs, bal populaire, ça sent la fête du vin à Bruejouls, ça sent l’humain à plein nez, j’adore!

“Fast film” de Virgil Widrich, 2003
Petit bijou de collage et d’inventivité, une déclaration d’amour au cinéma, un voyage sous acide!

“Le génie de la boite de raviolis” de Claude Barras
Pour partir sur les traces de Claude Barras avant d’aller voir “Ma vie de Courgette”, du stop-motion feel-good movie et ravioli