Archive for the Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique Category

Merlin l´enchanteur et la fée Viviane

Posted in Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique, Temas del día on abril 15, 2012 by marie

Gustave Doré (1832-1883)

 

 

“Quoi tu ne connais pas les légendes arthuriennes?” me dit-elle.

Heureusement j´ai toujours un wikipédia pas loin qui m´informe, ci-joint information sur la gravure de Gustave Doré représantant Merlin et la fée Viviane.

La fée Viviane ou la Dame du Lac est un personnage des légendes arthuriennes qui donne l’épée Excalibur à Merlin qui la remet ensuite au roi Arthur, guide le roi mourant vers Avalon après la bataille de Camlann, enchante Merlin et éduque Lancelot du Lac après la mort de son père.

Selon une des nombreuses variantes de la légende, Merlin succomba aux charmes de Viviane et elle lui demanda de lui enseigner ses secrets. Merlin apprit à Viviane pratiquement tout ce qu’il savait. Plus tard, Viviane fit tourner neuf fois un voile magique autour de son amant endormi. Il devint ainsi son « amant éternel ». Finalement, Viviane enferma Merlin dans une tour de verre (ou une grotte, d’après les différentes légendes). Une autre variante fait de Viviane la responsable de la mort de Merlin. En effet, voulant préserver sa virginité des assauts répétés du vieil enchanteur, Viviane lui demande de l’initier à la magie. Dans le seul but de la conquérir, Merlin accepte, tout en sachant (grâce à son don prophétique) qu’elle causera sa perte. Viviane l’enterre vivant dans une tombe grâce à un enchantement (cf. le Lancelot en prose ou le Merlin Huth, romans du xiiie siècle par exemple). La tombe sera figurée par un cercle de pierres magiques dans d’autres versions. Le mythe de Viviane et Merlin sera repris au xxe siècle par Guillaume Apollinaire dans son livre L’enchanteur pourrissant.”

 

“Plus funky que le roman nous avons le gothique!”

Posted in Fotos / Photos, Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on octubre 26, 2010 by marie

Un été dans la fin des années 90, il fait bon, la main sur la fenêtre ouverte.

– “Et là nous passons devant un église de style gothique ou roman?”

On me parle, j´enlève mes écouteurs.

-“Quoi?

– Cette église c´est de l´époque gothique ou roman?

– Euh je ne sais pas, roman!

– Enfin Marie! Tu vois bien que c´est pointu, tout ce qui est pointu c´est gothique, le roman a des formes bien plus arrondies. Pense à Conques!”

Petit à petit, de vacances en vacances dans ma tête l´art gothique prennait alors une allure d´architecture grandiose mais assez froide, élancée malgré un poids tenant, sculptée dans de la pierre grise à tendance noircissante, avec de nombreuses courbes.

Mais la peinture, qu´en était il?

Et bien un jour de 2010 grâce à la collection de peintres espagnols du MNAC tels que Bartolomé Bermejo  j´ai réalisé que la peinture gothique était  le terrain pour plus de folie, plus de couleurs, le tout avec grâce.

Alors une petite dose de suréalisme du 15ème siècle, fort appréciable!


 

Plus d´oeuvres sur le site du Musée d´Art de Catalogne:

http://art.mnac.cat/index.html;jsessionid=b7b66b7091fe02da39f50fbc48dffb1f159b92a21b4a225cd02d7ee0abc17228

Gastón Liberto

Posted in Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on septiembre 13, 2010 by marie

Muy buena exposición de Gastón Liberto hasta el 26/09 en Miscelanea.

Más info: http://gastonliberto.blogspot.com/

http://www.miscelanea.info/

La Ravalución de mayo

Posted in Fotos / Photos, Musica / Musique, Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on mayo 12, 2010 by marie

Una fiestasa y expo…U- LA- LA lalalalaa

MUSICA==> Dj KINOX

DIBUJOS ==> Aleksandra Kopff  http://www.aleksandrakopff.com/

FOTOS ==>Fidel Iranzo http://www.fideliranzo.com/

FOTOS==> Ojos Fritos http://www.ojosfritos.wordpress.com

¿Cuándo? ¿Cómo? ¿Dónde?

Viernes 14 a partir de las 8pm

En Freedonia,

http://es.mappy.com/#d=6+carrer+de+la+Lleialtat,+Barcelona&p=map

C Lleitat 6, bajos

Gratis.

Les esperamos!!!

The Vivian Girls

Posted in Musica / Musique, Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on enero 17, 2010 by marie

¡La vida está llena de sorpresas! la última resultó del increíble encuentro con la talentosa dibujante Aleksandra Kopff quien me hizo descubrir sobre el ilustrador americano Henry Darger (1892-1973) que desarrolló una obra increíble que fue descubierta después de su muerte. El trabajaba en limpieza tenía un solo amigo.

Dentro de esta obra, unos cientos acuarelas, muchos dibujos y sobretodo un manuscrito de más de 15000 paginas “La historia de las Vivians”. Cuenta la historia de una rebelión infantil en otra planeta. Al parecer el tema de la historia proviene de un hecho real de 1911 cuando una niña fue estrangulada. Será un personaje principal de la historia y marcará el empiezo de la rebelión. Además de este hecho muchas cosas son vinculadas a su niñez, siendo huérfano, tuvo que pasarse de un lugar a otro durante varios años.

Este gran ilustrador es un importante nombre del corriente arte marginal que se refiere al arte creado fuera de los límites de la cultura oficial. El American Folk Art Museum le dedicó un centro de estudios, ver: http://www.folkartmuseum.org/dargerstudycenter

La particularidad de este descubrimiento (además de suscitar una profunda admiración para el labor del artista) es que explica también el nombre de un grupo que descubrí hace poco, The Vivian Girls (acordense de Tell the world) y bueno para terminar Viviane es el nombre de mi madre, así que a continuación un mega mix visual e auditivo en homenaje a las inspiradoras Viviane.

La vie est pleine de surprises!! La dernière en date provenant de l´incroyable rencontre de la talentueuse dessinatrice Aleksandra Kopff qui m´a fait découvrir l´illustrateur américain Henry Darger (1892-1973). Celui-ci développa une œuvre incroyable que fut découverte après sa mort. Il travaillait dans le nettoyage et avait un seul ami.

Dans son œuvre, des centaines d´aquarelles, beaucoup de dessins et surtout un manuscrit de plus de 15 000 pages sur “l´histoire des filles Viviane”. C´est l´histoire d´enfants qui se rebellent dans une autre planète. Il semblerait que le thème vienne d´un fait réel de 1911 lorsqu´une fillette de 5 ans fut étranglée. Cette dernière sera un personnage principal de l´histoire et marquera le début de la rébellion. De plus beaucoup de choses sont liées à sa propre enfance, étant orphelin il dut changer de domiciles durant des années.

Ce grand illustrateur est une référence de l art brut qui s´établit en dehors des limites de la culture officielle. Le “American Folk Art Museum” lui a dédié un centre d´études, voir: http://www.folkartmuseum.org/dargerstudycenter

La particularité de cette découverte, au delà de la grande admiration pour le travail de l´artiste, est qu´elle explique aussi le nom d´un groupe que j´ai découvert il y a peu… The Vivian Girls (voir Tell The world). Et pour finir Viviane c´est aussi le nom de ma mère alors ce sera un méga mix visuel et auditif en hommage aux Viviane, grandes sources d´inspiration.

Aleksandra Kopff

Posted in Artículos / Articles, Entrevistas/ Interviews, Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on enero 8, 2010 by marie

Exelente exposición de la artista polaka Aleksandra Kopff en exposición en la Galería CMTV hasta el 23 de enero. El tema: la familia.

http://www.aleksandrakopff.com/

Le monde en image avec Aleksandra Kopff

C´est lors de sa première exposition individuelle à Barcelone (à la galerie CMTV) que nous avons découvert cette talentueuse illustratrice d´à peine 27 ans.

Quelle joie de se laisser surprendre durant un petit paseo des plus banals par une exposition percutante !

Le thème « la famille » est développé avec originalité et profondeur, avec elle un chien noir inquiétant et drôlement intrigant ! On y découvre avec surprise, rires et inquiétude, un monde totalement singulier.

Le style « Aleksandra Kopff » est lancé, l´artiste est née.

Aleksandra Kopff est polonaise, elle est arrivée il y a une dizaine d´années à Barcelone pour y étudier l´illustration. Après un détour à Salamanque où elle a aussi exposé un très intéressant travail sous forme d´arbre généalogique (voir sur sa page web), elle revient à son premier port d´arrivée et ce pour le grand plaisir des amateurs de dessins poignants.

Connaître ce petit brin de femme c´est une expérience assez unique. Avant même de parler d´elle et de son travail, elle commence «de toute façon ce n´est rien d´exclusif, on nait tous avec de la créativité ». Elle aime l´art modeste, elle explique qui est le passionnant Henry Darger, apprécie le thé vert servi et ouvre naturellement un nouvel onglet sur l´ordinateur.

La discussion fuse, elle déborde de savoirs et de part son caractère modeste elle les partage avec passion et simplicité. Elle aime le ciné, la photographie et en plus elle est drôle !

Voilà maintenant plus de 10 ans qu´elle a choisi le dessin qui l´effraie moins qu´une grande toile blanche. Ce qu´elle recherche c´est le premier jet qui vient directement du cœur, la création dans son état brut transmise par son crayon, réelle prolongement de sa main. D´ailleurs pour elle « le brouillon est bien souvent plus intéressant que l´œuvre finale ».

Elle n´aime pas trop expliquer ses œuvres. Elle préfère que chacun les interprète à sa manière, leur donne une suite personnelle et ouvre ainsi la porte à la créativité de chaque spectateur attentif.

Elle exprime des choses que le public a vécu avec une pointe d´humour noir, de la couleur -plus présente récemment-, et un tracé des grands de sa génération. Pas étonnant que La Cruda et d´autres fanzines se la disputent !

Fanzines, comics, BDs…Aleksandra aime les livres ! Depuis son enfance elle y baigne dedans et même dans son espace de travail il lui est impossible de dessiner sans la présence proche de ses encyclopédies d´images et sans la Radio 3, le programme de 9h de préférence!

Les images elle les traque partout, elles lui servent d´inspiration, elle les admire les collectionne, et les range soigneusement sans se rendre compte que pendant ce temps elle devient aussi « une image »  donnée en récompense au monde de l´art.

Pour la découvrir sans plus attendre, une seule adresse: http://www.aleksandrakopff.com/

Pajares en Base Elements

Posted in Artículos / Articles, Pintura y arte grafico / Peinture et art graphique on diciembre 8, 2009 by marie

Est on en train de gagner une bataille vers d´autres tendances artistiques?

C´est ce qu´amène à penser cette vague si appréciable qui déferle sur Barcelone, Berlin, Londres ou New York. L´art sous une nouvelle forme, urbaine et vivante comme le peuvent être le graffiti ou les stickers, nous encourage à un changement.

Changement d´us et coutumes plus que nécessaire à nos yeux qui ne demandent qu´à voir autre chose.

Pour cela un passage à la galerie Base Elements est bien sûr imprescindible. On pourra y apprécier plus particulièrement les tableaux récemment exposés de l´artiste catalan Joan Pajares.

Travaillant la peinture depuis plus de 15 ans, ce modeste habitant de Lleida propose un mélange de recherche sur la couleur et la typographie avec pour fond un passionnant patchwork de collage d´annonces et photos de personnes. Ces choix il les tourne vers ceux qui ont lutté passionnément pour leur cause, et c´est pour cela qu´il veut leur rendre hommage. On y verra donc Mohamed Ali, mais attention l´apparente bienséance est aussitôt contrastée par des versions gothiques de certains grands classiques et des fonds tapisserie grand-mère comme si on y était.

Son inspiration il la puise à New York, où il a, tout comme en France, exposé plusieurs fois et depuis quelques semaines c´est à Barcelone qu´on peut le découvrir.

Web de l´artiste : http://www.pajaresart.cat/

¿Estaríamos ganando una batalla hacia otras tendencias artísticas?

Es lo que hace pensar esta ola tan apreciable que se vive en Barcelona, Berlín, Londres o Nueva York. El arte bajo otro formato, urbano y vivo como lo pueden ser los graffitis, stickers, etc, nos empujan hacia un cambio.

Cambio de costumbres más que valorado por nuestros ojos cansados de ver siempre lo mismo.

Para esto, un paseo a la galería Base Elements es obligatorio. Podremos disfrutar incluso de los últimos cuadros expuestos por el artista Joan Pajares.

Trabajando la pintura desde hace más de 15 años, este modesto habitante de Lleida propone una búsqueda del color y tipografía con un fondo apasionante de “patchwork” de collage de anuncios y fotos de personajes. Sus elecciones de protagonistas se orientan hacia los que han luchado de manera apasionada por una causa, y por eso les “quiere dar un homenaje”.  Veremos entonces a Mohamed Ali entre otros, pero atención, la bonita causa es directamente contrastada con unas versiones góticas de algunos clásicos o un fondo empapelado de casa de abuela como si estuviéramos allí.

Su inspiración la saca de Nueva York, donde al igual que en Francia, ha expuesto varias veces, y desde hace varias semanas es en Barcelona donde lo podemos descubrir.

Web del artista : http://www.pajaresart.cat/

Web de la galería Base Elements : http://www.baseelements.net/